Biographie

Après avoir été primée au prestigieux Concours Reine Elisabeth, Héloïse Mas aura le plaisir de participer à de nombreux concerts en France et en Belgique durant la saison d’été, et jusqu’au printemps 2019.
Pendant la saison 18/19, elle aura le plaisir de revenir au Grand Théâtre de Genève pour ses débuts en tant que Mercedes, ainsi que débuter dans le rôle titre de Carmen (Bizet), puis de débuter dans la Tétralogie de Wagner en tant que Walkyrie, présentée de février à avril. Elle retrouvera ensuite Laurent Pelly à l’Opéra National de Lyon pour un Barbe Bleue d’Offenbach où elle interprètera le rôle de Boulotte.

 

Des récitals au Royaume-Uni et en Suisse ont ponctué sa saison 17/18, durant laquelle elle fait ses débuts au Grand Théâtre de Genève en tant que Flamel (Fantasio – Offenbach) tout en participant au spectacle Figaro-ci, Figaro-là, puis ses débuts à l’opéra de Lille dans le rôle de Robin-Luron (Le Roi Carotte – Offenbach), et à l’Opéra de Monte Carlo dans le rôle de Siebel (Faust – Gounod).

 

Parmi ses récents engagements on citera Maddalena (Rigoletto – Verdi) à l’opéra de Nice, Stefano (Roméo et Juliette – Gounod) avec l’Opéra de Monte Carlo en tournée à Oman, Alcina (Orlando Paladino – Haydn) à l’Opéra de Fribourg, The Sorceress (Why should I give up my fun – Susannah Self) à Vienne, La Périchole (La Périchole – Offenbach) à l’Amphithéâtre du domaine d’Ô puis au Festival de Saint Céré et enfin à Antibes, Lazarille (Don César de Bazan – Massenet), dans une production des Frivolités Parisiennes en tournée notamment à Paris, Reims, Dreux et Compiègne.

 

Héloïse prend régulièrement part à différentes formes de récitals comme le Concert des Jeunes Talents au 14ème Forum d’Art Lyrique d’Arles; au Concert des 20 ans de l’ADAMI en sa qualité de Révélation Classique ADAMI 2014; au récital des Révélations Classiques de l’ADAMI lors du festival Pablo Casals de Prades en août 2014, et aux Chorégies d’Orange en juillet 2015; au 27ème Festival du Violon sur le Sable à Royan; au Concert pour le Jour de l’Europe, à Saint John Smith Square à Londres; au Morocco’s Solar Festival; à un récital autour de Duparc à Mont de Marsan avec Billy Eidi; au récital Voices Of Shakespeare avec l’Orchestre National de Lorraine à Metz; au Concert Gala du Barrandov Opera dans le Suffolk en Angleterre ainsi qu’à l’académie Mélodies et Créations du Festival d’Aix en Provence.

 

Héloïse Mas commence sa formation très jeune, en piano puis en orgue, avant de se tourner vers le chant, dans la classe de Robert Boschiero au CRD d’Epinal, ainsi qu’auprès d’Elena Vassilieva à Paris. En parallèle de sa formation musicale, Héloïse obtient un diplôme de commerce en 2008. Elle étudie ensuite en Italie, à Sienne, durant un an avec Anastasia Tomaszewska Schepis.

 

Elle intègre en 2010 le Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Lyon (CNSMDL) dans la classe d’Isabelle Germain et Fabrice Boulanger, obtenant en 2013 sa licence d’interprétation ainsi que sa licence de musicologie puis, en 2015, majorant sa promotion lors de son diplôme de Master d’interprétation, obtenu à l’unanimmité avec les félicitations du jury.

Au cours de ses études, elle se produit au sein et hors du Conservatoire, notamment dans les rôles du Prince Orlovsky (Die Fledermaus, Strauss – CNSMDL); de Gontran (Une Education Manquée, Chabrier – Cité de la Voix de Vezelay); de la Bergère, du Pâtre, de la Chatte, de la Libellule et de l’Ecureuil (L’Enfant et les sortilèges, Ravel – Théâtre de Caen) et de Girl dans le trio (Trouble in Tahiti, Bernstein – Théâtre de Caen); de Soeur Mathilde (Dialogue des Carmélites, Poulenc – Opéra National de Lyon); Lazuli (L’Etoile, Chabrier – Opéra National de Montpellier); Dorabella (Così Fan Tutte, Mozart – European Opera Center à Liverpool).

 

Elle obtient, au Concours International du Festival des Nuits Lyrique en Marmandais de 2013, le Premier Prix Voix de Femme dans la catégorie Opéra, ainsi que le prix de l’O.F.Q.J. (Office Franco-Québécois pour la Jeunesse) pour le « Meilleur Interprète Français » catégorie Opéra, lui permettant de participer aux concerts des Jeunes Ambassadeurs Lyriques à Montréal la même année, et a également eu le plaisir de participer en tant que soliste à l’enregistrement de l’album de Joyce Didonato, Stella di Napoli.

Send this to friend